FR | DE| EN
Actualités Agriculture Ouganda

Karamoja : Vers une transformation socio-économique durable

L’insécurité alimentaire est grande auprès des populations du Nord-Est de l’Ouganda, dans la région de Karamoja. En cause, les épisodes récurrents de sécheresse qui ont conduit à une baisse de la productivité agricole. De plus, les restrictions liées à la crise du Covid-19, ont renforcé l'insécurité alimentaire. Face aux nombreux défis de la région, FH accompagne les paysans dans l'amélioration d'une production agricole et animale respectueuse de l'environnement, grâce à des pratiques agro-écologiques.
Mariam dans son champMariam dans son champ

A travers le témoignage de Mariam, découvrez comment ce projet a contribué à transformer la vie de sa famille.

« Du chagrin à l’abondance », l’histoire de Mariam

« En 2004, après ma séparation, j'ai dû faire face seule à la vie, avec mes enfants. Je n’avais pas beaucoup de possibilités, mais j’avais deux acres de terre et j’ai commencé à cultiver le maïs. Ça m’a coûté des efforts, mais la récolte a fini par être bonne. J'ai vendu ce que je pouvais et gardé le reste pour notre consommation. Petit à petit, c'est devenu notre moyen de subsistance. Je me suis ensuite lancée dans l'élevage de poulets et la culture de légumes. Les années ont passé, certaines bonnes, d'autres moins. La mauvaise récolte de 2015 m'a frappée fort, mais je n'ai pas abandonné. J'ai diversifié, planté du sorgho à côté du maïs.

En 2018, quand FH est arrivé, ça a été un nouveau départ pour notre famille. J’ai appris des nouvelles techniques agricoles et des outils de gestion financière. Nous avons aussi reçu des ressources – des animaux, une charrue, des semences, et un générateur pour l'irrigation. Mon travail a pris une autre dimension, il ne s’agissait plus seulement de survivre, mais de prospérer.

Aujourd'hui, je gère une petite ferme qui me permet de nourrir ma famille, de subvenir aux besoins et à l’éducation de mes enfants. J'ai même pu construire une maison plus solide. En tant que fermière modèle, je partage ce que j'ai appris avec d'autres fermières. Merci à ceux qui soutiennent FH, parce que sans vous, mon histoire serait différente. Grâce à votre aide, j’ai pu construire mon avenir. »

Des avancées tangibles

Avec 2’343 bénéficiaires directs, près de 10’000 indirects et une répartition équitable entre hommes et femmes, le projet a par ailleurs enregistré des succès notables :
Accès à l'eau potable : La réhabilitation des puits a amélioré significativement l'accès à l'eau, allégeant la charge des femmes et renforçant la sécurité.
Soutien à l'agriculture : L'introduction d'outils agricoles modernes a propulsé la productivité et la compétitivité.
Autonomisation des femmes : Des initiatives ont renforcé leur rôle économique et social dans la communauté.
Pratiques WASH et nutrition : La promotion de l'hygiène et une alimentation diversifiée ont amélioré la santé.
Génération de revenus : Des activités comme l'épargne et la vente de médicaments vétérinaires ont renforcé l'économie locale.

Le parcours de Mariam symbolise la force de notre projet et le pouvoir du soutien ciblé. Rejoignez-nous pour poursuivre notre soutien dans la région de Karamoja et continuer à transformer des vies.

Voir la page du projet
Faire un don

Le projet

Ouganda

Ouganda : Agroécologie et nutrition

Nos dernières actualités