FR | DE| EN
Projets Par thématiques

L'agroécologie pour améliorer la sécurité alimentaire

Situation

Aujourd'hui 735 millions de personnes dans le monde sont sous-alimentées, selon la FAO : 9 personnes sur 100 n'ont pas suffisamment de nourriture pour mener une vie saine et active. La faim et la malnutrition sont, au niveau mondial, le risque numéro un de santé humaine, leur impact dépasse celui du Sida, du paludisme et de la tuberculose réunis.

Environ trois quarts des personnes sous-alimentées vivent dans des zones rurales à faibles revenus des pays en développement, principalement dans des régions agricoles à risque. Le paradoxe est donc que ceux qui vivent à la campagne, proche des terres cultivables, sont les plus nombreux à souffrir de la faim. Parmi ces familles paysannes, ce sont les femmes et les enfants qui souffrent le plus.

Nos objectifs, notre philosophie

Un sol sain = une nourriture saine = des personnes en bonne santé

FH œuvre dans l’objectif d’accroitre la sécurité alimentaire à l’échelle d’une région. Elle utilise la transition agroécologique comme levier pour favoriser la résilience et la sécurité du système alimentaire. La production agricole est ainsi axée vers l’objectif d’une alimentation saine, variée, locale et respectueuse de l’environnement. FH vise à impliquer l’entier de la communauté pour la réussite de ses projets. Les collaborations mettent en place des solutions multipartites, sur un plan agronomique, matériel et d’organisation sociale. La transition agroécologique permet aux paysans de cultiver sur des terres restaurées produisant des récoltes suffisantes et saines. Le programme suit la philosophie suivante : un sol sain = une nourriture saine = des personnes en bonne santé.


L’agroécologie pour améliorer la sécurité alimentaire

Au cœur de l'approche de FH se trouve une transformation des pratiques agricoles vers des méthodes agroécologiques. Les agriculteurs et les agricultrices sont formés aux principes de diversité biologique, d'intensification écologique, de conservation des ressources naturelles ainsi que d’autres pratiques respectueuses de l'environnement. Aussi, en privilégiant l'utilisation de semences de qualité et non brevetées, FH soutient la souveraineté des agriculteurs.

Renforcer la résilience face aux changements climatiques

Les projets de FH intègrent également des pratiques, au niveau de l’agroécosystème, visant à renforcer la résilience face aux aléas climatiques des communautés rurales. La plantation d'arbres, la construction de terrasses antiérosives et la promotion d'une gestion durable des ressources naturelles contribuent à la résistance des systèmes agricoles face aux changements climatiques.

Le regroupement en associations

En aval de la production agricole, FH s’emploie à rassembler en association ou en coopérative les agriculteurs, permettant la mise en place de systèmes de vente en circuit court. Cette approche favorise une distribution équitable des bénéfices tout en réduisant la dépendance des agriculteurs aux intermédiaires. La valorisation des produits locaux et la transformation sur place encouragent également une économie circulaire.

Nos projets agricoles

Ouganda

Favoriser la transition agroécologique au Nord-est de l'Ouganda

Rwanda

Rwanda : Soutien aux coopératives agricoles

Voir plus de projets

Actualités en lien

Burundi

Nos projets permettent-ils l’autosuffisance des familles?

Burundi

Se passer des engrais chimiques est possible.

Voir les actualités