FR | DE| EN

RDC: Réinsertion des femmes à Katogota

La région du Kivu en République Démocratique du Congo (RDC) est celle où le nombre d’agressions sexuelles sur les femmes est le plus élevé au monde. Le Dr Mukwege, détenteur du Prix Nobel de la Paix en 2018, soigne les femmes victimes de violences dans l’hôpital de Panzi, à Bukavu. Alors que la prise en charge médicale et psychologique est assurée, les survivantes éprouvent de grandes difficultés à retrouver leur place dans la communauté et sont victimes de discrimination.

Le projet en bref

Thématiques

Agriculture / Education

Début

2022

Durée

3 ans

Financement

Interaction/dons privés

Budget

CHF 109'975.--

Bénéficiaires

120 femmes

Description

C’est en coordination avec la Fondation du Dr Mukwege et l’hôpital de Panzi que nous avons commencé notre soutien aux femmes et à leurs familles en 2018. Notre premier projet à Kavumu s’est terminé fin 2021. Il a permis à 65 jeunes filles une réintégration dans leur communauté, à la suite d’un accompagnement et d’une formation professionnelle.

A travers ce projet débuté en 2022, nous accompagnons 120 femmes, survivantes de violences sexuelles, dans la région de Katogota. A l’aide de rencontres régulières et de formations, elles reprennent peu à peu confiance en elles et acquièrent les outils pour développer un petit commerce. Elles retrouvent ainsi une place dans leur communauté et reprennent espoir pour leur avenir.

Pour la mise en œuvre de ce projet, nous travaillons avec l’organisation locale « OCB Katogota » (organisation communautaire de base). Celle-ci a été créée en 2000 sur l’initiative d’un groupe de femmes, afin d’aider les femmes victimes de violences sexuelles qui n’étaient pas à l’aise pour se confier à des soignants ou assistants sociaux hommes lors de leur prise en charge. Au fil des années, « OCB Katogota » est devenue le centre d’une lutte contre toutes les formes des violences commises à l’égard des femmes.

Objectifs


En partenariat avec FH RDC et l’organisation locale « OCB Katogota », nous formons et accompagnons les femmes pour qu’elles puissent :
  1. apprendre les pratiques agroécologiques et améliorer leur production.
  2. augmenter leurs revenus par la création de petits commerces.
  3. développer leurs projets en se regroupant dans des associations d’épargne et de crédit.

Activités

Activités déjà réalisées

Création de 4 associations d’épargne et de crédit

Les bénéficiaires du projet se sont regroupées, afin de former quatre associations villageoises d’épargne et de crédit. Chacune comptant environ 30 membres.
Les groupes se réunissent chaque semaine.
Sur le plan économique, l’accès au crédit a permis à chacune d’elles de développer une activité génératrice de revenu, par exemple un petit commerce de denrées alimentaires. Par ailleurs, le fait de se retrouver régulièrement et d’échanger sur leurs projets d’avenir renforce leur solidarité et leur confiance en l’avenir.

Formations agricoles
12 animatrices de l’OCB Katogota ont été formées aux pratiques agroécologiques. A leur tour, elles ont transmis leurs nouvelles connaissances (préparation d'engrais organiques, couverture du sol et lutte anti- érosive) aux femmes partenaires du projet pour la préparation des champs, le semis et l’entretien des cultures.

Témoignage

De la mort à la vie

« Avant, je vivais au jour le jour. Je vivais comme une mendiante : j’attendais que quelqu’un ait besoin d’aide dans son champ pour avoir du travail, et donc à manger ce jour-là.
Grâce à ce projet et aux encouragements des animatrices de l’organisation OCB Katogota, j’ai réalisé que j’étais capable de faire quelque chose par moi-même. J’ai commencé à vendre des avocats et des patates douces, après avoir obtenu un prêt de notre association d’épargne et de crédit.
Avec les autres femmes du projet, nous avons également appris à améliorer notre façon de cultiver, grâce aux pratiques agroécologiques. Aujourd’hui, mes récoltes se sont améliorées.
Grâce à mon petit commerce et à mes champs, je peux maintenant vivre sans avoir peur du lendemain.
Dans ma vie, j’ai vu s’inverser les rôles. Auparavant, je travaillais dans les champs des autres pour avoir à manger. Aujourd’hui, je fais travailler les autres. Je rends grâce à Dieu, je remercie Dieu pour avoir inspiré a FH de nous impliquer dans ces activités qui nous font passer de la mort à la vie. »
Janine (30 ans) mère de 6 enfants

Faire un don

Objectifs du développement durable

Ce projet contribue aux Objectifs du développement durables suivants:

Éliminer l’extrême pauvreté et la faim Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie
Plus d'informations sur les 17 ODD des Nations unies
Katogota, au Nord du territoire d'Uvira (source: openstreetmap)

Dernières nouvelles du projet

J'ai pris un nouveau départ!

Des nouvelles du projet de réinsertion des femmes survivantes de violences à Katogota en RDC démarré en 2022. Il concerne 120 bénéficiaires et est centré sur l'agriculture et les groupes d'épargne et de crédit.
Lire la suite

Photos du projet

Actualités en lien